Janiva Space

Janiva Space

Mes amis les lombrics

Cela fait des années déjà que je cohabite avec des centaines de lombrics qui mènent leur petite vie tranquille dans leur maison à 4 étages.

 

 

Home sweet home

 

En fait, quand je dis vie tranquille, ce n'est peut-être pas tout à fait la réalité car chaque étage est grouillant de vie et la population ne cesse d'augmenter avec le temps.

Enfin bon, de quoi s'agit-il au juste ? J'ai envie de dire d'une affaire de troc équitable. J'offre à mes hôtes le gîte (maison 4 étages) et le couvert (toutes mes épluchures de légumes et fruits - sauf agrumes -, le marc et les filtres de café, les coquilles d'oeufs, les boîtes à oeufs en carton, les rouleaux de sopalin, PQ, ...). En contrepartie, ils m'offrent un beau compost et un engrais liquide qui servent à enrichir mes potées et petites plates-bandes dans le jardin.

Bien entendu, ce n'est pas le bagne ! Mes locataires travaillent à leur rythme, c'est à dire lentement et il ne faut pas s'attendre à récupérer des tonnes de compost. L'intérêt, c'est surtout le côté recyclage vert. J'estime que globalement environ un tiers de mes déchets ne partent plus vers la poubelle. C'est plutôt sympa et les désagréments sont quasi inexistants : Pas de bruit, pas d'odeurs, pas besoin de prévoir un(e) baby sitter pour lombrics en période de vacances car ils supportent très bien 3 semaines d'absence dès lors que l'on n'a pas oublié de leur donner à manger avant de partir.

Voici le cycle en photos d'un processus qui n'a pas de fin...

L'étage du haut par lequel on alimente les lombrics devient avec le temps le deuxième, puis le troisième et enfin le quatrième et dernier étage. Quant on récupère le compost à la fin de ce cycle qui dure au moins 3 mois, il redevient premier étage et ainsi de suite ...

 

 

 

Premier étage 1-1

 

 

 

Premier étage 1-2 pour ceux qui aiment les produits frais.

 

 

Deuxième étage 2-1

 

 

Deuxième étage 2-2. L'activité y est intense.

 

 

Troisième étage 3-1

 

 

Troisième étage 3-2. Encore un peu d'activité mais les lombrics se font plus rares.

 

 

Quatrième étage. Il n'y a pratiquement plus de lombrics car ils sont partis se nourrir vers les étages supérieurs. Il est presque temps de récupérer le compost.

 

Quant à l'engrais liquide, on en récupère un bon quart de litre chaque semaine que l'on dilue à 10 fois son volume (pourquoi pas avec de l'eau de pluie récupérée) pour arroser les plantes.



08/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres